La venue d'ERS hisse la Belgique comme cluster chimique mondial

05/05/15 à 21:24 - Mise à jour à 21:24

Source: Belga

Le fédération sectorielle Essenscia a indiqué mardi "accueillir avec joie" les projets d'investissements de l'entreprise chimique saoudienne Energy Recovery Systems (ERS) dans le port d'Anvers.

La venue d'ERS hisse la Belgique comme cluster chimique mondial

© BELGA

"Cet investissement de plusieurs milliards d'euros atteste de l'importance économique et de la force d'attraction internationale de l'industrie chimique dans notre pays", a commenté Yves Verschueren, l'administrateur délégué d'Essenscia, dans un communiqué.

Energy Recovery Systems (ERS) souhaite s'installer dans le port d'Anvers afin d'y traiter d'ici 2020 3,5 millions de tonnes de déchets industriels non-recyclables par an.

Selon la fédération Essenscia, les projets d'investissement d'ERS démontrent que le cluster chimique dans le port d'Anvers présente des atouts pour les investisseurs étrangers en termes de location, de logistique, de savoir-faire ou encore de qualification des employés.

M. Verschueren estime que la concrétisation de l'investissement saoudien "placera la Flandre et la Belgique sur la carte en tant que cluster chimique de classe mondiale". D'autant plus alors que les nouveaux investissements de type "greenfield" se concentrent surtout aux USA et en Asie. Essencia rappelle que la Belgique est le leader mondial de l'industrie chimique sur base du chiffre d'affaires par habitants. Près d'un tiers des produits belges exportés proviennent de ce secteur.

Essenscia a donc la ferme intention de soutenir les projets de l'entreprise ERS, notamment parce que son projet de traitement des déchets, 'waste-to-chemicals', s'intègre parfaitement dans l'économie circulaire et le développement de la chimie durable en Belgique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires