La vente du site industriel d'Opel Anvers est accélérée

18/08/10 à 16:06 - Mise à jour à 16:06

Source: Trends-Tendances

Le site industriel d'Opel, à Anvers, est l'un des rares terrains disponibles en pleine propriété dans le périmètre portuaire, ce qui lui donne une solide plus-value logistique. Sa vente est donc une opération de taille pour le secteur industriel belge.

La vente du site industriel d'Opel Anvers est accélérée

© Reuters

Le complexe industriel d'Opel, dans le port d'Anvers, dont la marque automobile est entièrement propriétaire, est un des plus grands mis sur le marché depuis des années. La transaction, aujourd'hui confiée au conseil en immobilier CB Richard Ellis (CBRE), est donc de taille pour le secteur industriel belge.

Selon Gaétan Clermont, CEO de CBRE Belux, le site de General Motors est d'ailleurs un des rares terrains disponibles en pleine propriété dans le périmètre portuaire, ce qui lui donne une solide plus-value logistique.

Situé le long du Churchilldok, ce site totalise une surface de 950.000 m², dont 490.000 m² de bâtiments de production (usines), entrepôts logistiques et bureaux. Il possède aussi un nombre imposant de parkings. Les terrains voisins sont occupés par Total, Exxon Mobil, Katoen Natie et Noord Natie.

CBRE oriente déjà ses recherches vers des développeurs, investisseurs et entreprises multinationales privilégiant le développement de leur activité logistique ou industrielle sur un site portuaire. Le complexe peut être soit vendu dans sa totalité, pour faire l'objet d'un redéploiement complet, soit morcelé en plusieurs parties. Les prix de location des entrepôts de la zone portuaire varient entre 42 et 46 euros/m², selon les termes du contrat de location.

Selon CBRE, le marché immobilier industriel a été, lui aussi, sévèrement frappé par la crise économique. Mais les signes de redressement ont été généralement confirmés ces derniers mois : les chiffres récents prouvent une augmentation du volume des commandes et des inventaires, deux signes avant-coureurs positifs, même si ce phénomène reste limité.

Philippe Coulée

Nos partenaires