La taxe kilométrique sera fatale à beaucoup de transporteurs

13/05/15 à 12:51 - Mise à jour à 12:51

Source: Belga

L'Union professionnelle du transport et de la logistique (UPTR) estime, sur base d'une analyse d'un bureau d'audit et d'expertise financière, que le secteur du transport en Belgique est incapable de supporter toute nouvelle charge supplémentaire, telle qu'une taxe kilométrique.

La taxe kilométrique sera fatale à beaucoup de transporteurs

/ © Belga

"Pour beaucoup de transporteurs, le pronostic vital est déjà engagé", relève le secrétaire général de l'UPTR Michaël Reul.

L'organisation professionnelle a mandaté un bureau d'audit et d'expertise financière, BDO, avec pour mission de passer en revue les comptes des quelque 5.900 sociétés de transport ayant déposé leurs comptes annuels à la Banque Nationale depuis le 31 décembre 2007 jusqu'au 31 décembre 2013. L'étude révèle que 29% des entreprises du secteur présentent un résultat d'exploitation (résultat avant charges financières et impôts) négatif.

Plus d'une entreprise du secteur sur dix (13%) affiche des fonds propres négatifs, le montant de leurs dettes étant plus important que celui de leurs actifs. Plus d'une entreprise sur quatre rencontre des problèmes de liquidité.

"Les responsables politiques régionaux et fédéraux disposent maintenant de tous les indicateurs pour décider soit d'essayer de sortir les transporteurs belges des urgences, soit de les envoyer directement à la morgue", conclut l'organisation professionnelle.

Selon les journaux de Sudpresse, la taxe kilométrique pour tous les camions de plus de 3,5 tonnes entrera officiellement en vigueur le 1er avril 2016 dans les trois Régions du pays.

Nos partenaires