La Suède sort son portefeuille pour sauver Saab... à nouveau

18/04/11 à 11:54 - Mise à jour à 11:54

Source: Trends-Tendances

Le gouvernement suédois a annoncé vendredi qu'il avait donné son accord pour que Saab, en grave difficulté, reçoive des financements afin qu'il puisse poursuivre son activité.

La Suède sort son portefeuille pour sauver Saab... à nouveau

© Reuters

"Le gouvernement a donné à Saab le feu vert pour emprunter de l'argent destiné à son fonctionnement quotidien", a indiqué Maud Olofsson, ministre des Entreprises et de l'Energie, devant des journalistes.

La Suède est particulièrement impliquée dans l'avenir de Saab, puisque l'office de la dette suédois (OND) a garanti l'année dernière un prêt européen de 400 millions d'euros au constructeur. Ce même office a adressé jeudi au gouvernement une proposition de financement du constructeur, en recommandant qu'elle soit approuvée.

Cet accord signifie que le néerlandais Spyker, propriétaire de Saab, ne pourra plus recevoir du prêt européen que 280 millions d'euros (il en a déjà reçu 217 millions), en échange de quoi le constructeur peut vendre des biens immobiliers appartenant à Saab Property. Saab peut ainsi recevoir de l'argent frais, qui lui permet de couvrir ses besoins de trésorerie.

Le constructeur automobile a interrompu la production depuis le 6 avril en attendant d'avoir résolu un conflit avec des fournisseurs impayés qui avait rendu les livraisons de certaines pièces "trop instables" selon lui.

Saab avait indiqué avoir pris cette décision parce qu'une succession d'arrêts et de reprises n'était "pas bonne pour le processus de production". Avec un pied déjà dans la tombe et la production interrompue, Saab avait été racheté en 2010 par Spyker à l'américain General Motors pour 400 millions de dollars, après moult péripéties.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires