La stratégie de Roularta se développe bien

22/08/16 à 16:12 - Mise à jour à 18:32

Source: Belga

La stratégie à 360° de Roularta Media Group, qui vise une présence en télé, en radio, dans les médias numériques et papier, porte ses fruits, estime l'entreprise ce lundi. Malgré une légère baisse du chiffre d'affaires au premier semestre, le bénéfice net des activités est en hausse de 4%.

La stratégie de Roularta se développe bien

© Image globe

Roularta a vu son chiffre d'affaires baisser de 4,8%, à 143 millions d'euros, au cours du premier semestre par rapport à la même période en 2015, a-t-il annoncé lundi. Cependant, le chiffre d'affaires combiné, comprenant les coentreprises, est en légère hausse, à 241 millions d'euros (+1,2%).

Son résultat d'exploitation (ebitda consolidé) a reculé de 9,4%, à 19,9 millions d'euros. Roularta explique cette baisse par celle des revenus publicitaires et par de nouveaux frais de lancement concernant notamment la plate-forme d'e-commerce Storesquare.be et la branche télécom Mobile Vikings.

Le repli de l'ebitda est amplement compensé par la baisse des coûts financiers et des impôts, poursuit le groupe, ce qui engendre une hausse du résultat net des activités poursuivies de 0,5 million d'euros, à 13,9 millions d'euros, le résultat net pour l'actionnaire de RMG progressant quant à lui de 4,9 millions d'euros, soit une hausse de +49%, à 14,7 millions d'euros.

Les revenus publicitaires des sites internet en hausse de 11,5%

La division médias imprimés (Le Vif/L'Express, Trends-Tendances...) a vu son chiffre d'affaires reculer de 3,9% à 152 millions d'euros, affectée par une baisse de la publicité dans les médias locaux et les magazines. Les revenus publicitaires des sites internet sont, eux, en hausse de 11,5%.

Les ventes d'abonnements sont par ailleurs en augmentation de 2,8%, tandis que que les ventes par numéro sont en recul de 14,4%, notammetn à cause de la disparition du titre 'Point de vue'.

Les médias audiovisuels (ex: Canal Z) affichent un chiffre d'affaires en hausse de 11,4% pour atteindre 89,4 millions d'euros, poussés par la reprise en février de le la société télécom Mobile Viking par Medialaan (coentreprise détenue à 50% par Roularta). Corrigé de cet élément, le chiffre d'affaires atteint 84,2 millions d'euros (+4,8%). Les revenus de la publicité des chaînes TV et radio ont connu une augmentation de 4,9% et même de 16,6% pour la vidéo en ligne.

Perspectives

Quant aux perspectives futures, Roularta concède une "visibilité insuffisante concernant les revenus publicitaires", l'empêchant d'exprimer "un pronostic fiable" pour le second semestre.

"Les nouvelles activités, telles que les télécoms mobiles, Storesquare.be, Digilocal... impliquent des recrutements et des frais de lancement supplémentaires, ce qui affecte les résultats nets du groupe", ajoute la société dont le contrôle des coûts fait "toujours l'objet d'une attention soutenue".

Nos partenaires