La Stib choisit Volvo pour ses bus hybrides

21/02/18 à 11:45 - Mise à jour à 22/02/18 à 10:40

Source: Belga

Le conseil d'administration de la Stib a finalement choisi Volvo pour la production de ses bus hybrides standards, a annoncé mercredi la société bruxelloise de transport public.

La Stib choisit Volvo pour ses bus hybrides

© Belga

"Le conseil d'administration de la Stib vient de conclure un accord-cadre d'une durée de 5 ans avec la société Volvo pour l'étude, la construction et la fourniture d'autobus hybrides standards 'plancher bas', avec une première commande, ferme, de 90 véhicules, sous réserve de la période de standstill (notification, avant attribution du marché, de la décision d'attribution aux soumissionnaires non retenus, suivi par un délai d'attente de 15 jours calendrier)", a précisé la société dans un communiqué.

Le montant de l'investissement atteint 42,5 millions d'euros HTVA.

Pour arrêter son choix la Stib a testé 3 prototypes de bus hybrides standards, de marques différentes - Volvo mais aussi Solaris et Iveco -, durant huit semaines au cours de l'été 2017. "C'est le prototype de Volvo, identique à ceux qui seront fournis dans le cadre de cet accord-cadre, qui a produit les meilleurs résultats globaux pour l'ensemble des critères d'évaluation du marché", a assuré la société bruxelloise.

Ces bus hybrides standards ont un moteur électrique et un moteur thermique. Le moteur électrique est alimenté par des batteries qui sont rechargées automatiquement pendant les phases de freinage du véhicule. Le moteur thermique, lui, répond aux normes Euro 6, "les normes antipollution les plus récentes en vigueur".

Les premiers autobus hybrides standards, moins polluants et moins bruyants, seront livrés fin 2018. La Stib prévoit d'en réceptionner entre 50 et 60 d'ici la fin de l'année. Une commande de 145 bus hybrides articulés est également en cours d'attribution.

"Des métros, des trams, des bus électriques et aujourd'hui des bus hybrides. Ce sont des centaines de nouveaux véhicules, tous types confondus, qui arriveront sur le réseau dans les prochains mois, les prochaines années, afin d'offrir plus de confort, plus de fréquences, au bénéfice de tous les voyageurs mais surtout de la mobilité à Bruxelles dans son ensemble", s'est félicité Brieuc de Meeûs, CEO de la Stib, cité dans le communiqué.

"Ces bus hybrides sont un pas important que la Stib franchit vers l'électrification du réseau bus, prévu d'ici 2030", a renchéri Pascal Smet, le ministre bruxellois en charge des Transports publics. "Les vieux bus diesel à Bruxelles, c'est fini! ", a-t-il conclu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires