La start-up belge YouMeal lève 800.000 euros

16/11/17 à 06:00 - Mise à jour à 22/11/17 à 13:22
Du Trends-Tendances du 16/11/17

L'ancien CEO de Delhaize Pierre-Olivier Beckers participe à la première levée de fonds de cette start-up belge ambitieuse qui aide les restaurateurs à informer leurs clients sur la composition de leurs plats.

La start-up belge YouMeal lève 800.000 euros

Les fondateurs : Rémy Tasse, Sophie Flagothier et Jacques-Olivier Vandenhende © PG

YouMeal vient de boucler son premier tour de table. La start-up basée à Louvain-la-Neuve et Bruxelles lève 800.000 euros auprès de trois investisseurs : l'invest public carolo Sambrinvest, le fonds d'investissement scaleUP (qui soutient, notamment, la chaîne de magasins bio Färm) et Pierre-Olivier Beckers. L'ancien CEO de Delhaize, fraîchement nommé directeur de la commission du CIO (Comité international olympique) chargée de superviser les Jeux olympiques de Paris en 2024, signe un nouvel investissement dans une start-up belge après avoir injecté 250.000 euros dans Simone a soif, une jeune pousse bruxelloise qui produit des limonades peu sucrées.

Epinglée en 2016 dans notre top 50 des start-up prometteuses, YouMeal est une spin-off de l'UCL spécialisée dans le traitement des données alimentaires. Elle aide les restaurateurs à mieux informer les clients sur la composition de leurs recettes. Le constat de départ de la start-up est le suivant : suite à une certaine prise de conscience et à différents scandales alimentaires, les consommateurs sont de moins en moins prêts à manger n'importe quoi. Ils veulent savoir ce qui se trouve dans leur assiette. Pour les informer correctement, les restaurateurs doivent disposer des données précises concernant chaque aliment et les mettre en forme de façon intelligible et compréhensible par le commun des mortels.

Fameux défi. D'autant que les données alimentaires constituent une véritable jungle. " Ces informations sont très peu organisées ", pointe Rémy Tasse, CEO de YouMeal. Les bases de données proviennent d'une multitude de sources (autorités, fédérations, industriels, etc.) qui les présentent sous des formats variés (Excel, PDF, papier, etc.) et selon des nomenclatures diversifiées. YouMeal met de l'ordre dans ces informations. Mieux : elle les corrige. " Il y a un nombre significatif d'erreurs ", confie Rémy Tasse. La start-up utilise le machine learning pour détecter les erreurs en faisant tourner le logiciel sur des volumes importants de données. C'est ainsi qu'elle peut déceler une incohérence dans la recette d'une sauce blanche qui afficherait, par exemple, de faibles quantités de lipides.

Lunch Garden parmi les clients

La jeune pousse a signé avec Compass, le plus grand traiteur industriel au monde. Sa solution est utilisée en Belgique dans les 14 restaurants d'entreprise (notamment ING et la Commission européenne) gérés par Compass. La chaîne de restauration Lunch Garden est également cliente de YouMeal, tout comme les restaurants universitaires de l'UCL. Pour ces acteurs de la restauration collective, la start-up développe des fiches d'information personnalisées, intégrant les données sur lesquelles ils souhaitent communiquer : taux de sucre, présence de graisse saturée, d'allergènes, etc. L'ensemble des informations alimentaires - qui vont de la composition à l'impact environnemental de la préparation du plat - est également résumé sous forme d'un green index, un projet développé au sein de l'UCL par Sophie Flagothier, qui est à la base de la création de YouMeal.

Au-delà des grandes chaînes de restauration, la solution développée par la start-up pourrait intéresser d'autres acteurs alimentaires, notamment les plateformes logistiques qui livrent les restaurants, ou encore la grande distribution, qui développe de plus en plus de plats préparés et souhaite informer ses clients sur leur composition.

La levée de fonds de 800.000 euros servira notamment à engager des commerciaux et à internaliser l'informatique. La société est à la recherche de data scientists (spécialistes des données), une denrée rare - et donc chère - sur le marché. Très ambitieuse, YouMeal souhaite s'ouvrir à l'international dès 2018. Des contacts en France et en Grande-Bretagne ont déjà été noués. " Nous voulons signer rapidement de gros clients internationaux afin de devenir incontournables ", explique Rémy Tasse. YouMeal espère atteindre l'équilibre financier en 2020 et réaliser à cette date un chiffre d'affaires compris entre 2 et 3 millions d'euros.

Nos partenaires