La solution la plus saine? Un mix des 3 scénarios possibles

11/06/14 à 17:33 - Mise à jour à 17:33

Source: Trends-Tendances

Un mélange des différents scénarios possibles pour l'avenir des 14 magasins dont Delhaize a décidé de mettre fin à sa gestion propre constituerait la solution la plus saine tant pour l'entreprise que pour les travailleurs concernés et le marché, selon Pierre-Alexandre Billiet, professeur à la Solvay Business School et administrateur délégué de Gondola, la plate-forme du secteur de la distribution.

La solution la plus saine? Un mix des 3 scénarios possibles

© Belga

Même s'il est encore difficile de se prononcer en raison de l'incertitude qui demeure quant aux intentions de Delhaize, un mix des trois solutions - reprise par un concurrent, franchise ou fermeture - semble l'issue la plus plausible, a indiqué mercredi M. Billiet.

"Cela permettrait de ne pas entraver la position de Delhaize", poursuit le professeur. "Si par exemple un seul acteur reprenait un nombre important d'enseignes, cela reviendrait - en tentant d'optimiser les coûts - à mettre en exergue la position plus faible de l'entreprise alors que son but est de regagner des parts. Cela aurait également pour effet de déstabiliser le marché et la concurrence."

Du côté de Comeos, on se montre par ailleurs peu surpris par l'annonce faite par Delhaize, même si la fédération du secteur du commerce ne désire pas commenter particulièrement la situation. "Il s'agit de la troisième restructuration depuis de l'année après Makro (qui concerne 370 travailleurs, ndlr) et Home Market (233 travailleurs, ndlr)", déplore l'administrateur délégué Dominique Michel. "Le secteur fait face à un handicap concurrentiel par rapport à nos voisins. Si rien n'est fait, 30.000 emplois seront perdus d'ici 2017, c'est une bombe sociale qui va exploser."

En savoir plus sur:

Nos partenaires