La SNCB veut supprimer 3.000 postes en dix ans

21/11/14 à 08:15 - Mise à jour à 08:15

Source: Belga

La SNCB a présenté en juin à son conseil d'administration un plan visant à raboter l'effectif de près de 3.000 postes d'ici 2024, révèle vendredi L'Echo. Le personnel administratif devrait supporter le gros de la restructuration. On lui impose une diminution des effectifs de 29,5% à 2.235 collaborateurs.

La SNCB veut supprimer 3.000 postes en dix ans

Le patron de la SNCB, Jo Cornu. © Belga

Le plan "Boost" prévoit une réduction de la voilure de 13,6% à 17.868 agents équivalent temps plein (ETP) au 1er janvier 2024, par rapport au 1er janvier 2014 (20.683 ETP). Il liste 40 mesures permettant de réduire les charges et d'augmenter les recettes. Il est question de réduire les coûts d'énergie et d'obtenir la suppression de la pénalité "ponctualité". L'entreprise voudrait aussi augmenter ses tarifs et la proportion des places en première classe. Sans mesure d'économie, la SNCB prévoit d'afficher une dette de près de 4 milliards et un Ebitda négatif de 100 millions en 2023.

En savoir plus sur:

Nos partenaires