La SNCB veut attirer d'autres sociétés dans ses gares

19/02/14 à 14:10 - Mise à jour à 14:10

Source: Trends-Tendances

La SNCB entend proposer à des entreprises des espaces de travail et de réunion dans certaines de ses gares, a-t-elle indiqué mercredi dans un communiqué. "Ces bureaux satellites peuvent être une solution intermédiaire entre les navettes quotidiennes vers le lieu de travail principal et le télétravail", souligne-t-on.

La SNCB veut attirer d'autres sociétés dans ses gares

La SNCB recherche pour dix gares (Angleur, Anvers-Central, Audenarde, Bruges, Bruxelles-Central, Bruxelles-Luxembourg, Bruxelles-Midi, Charleroi, Louvain et Saint-Nicolas) un exploitant afin de mettre sur pied ces espaces de travail flexibles.

Les premiers espaces reconvertis en lieux de travail ou de réunion devraient être opérationnels d'ici la fin de l'année. La société ferroviaire promet des "espaces accessibles, sur réservation ou non, qui pourront être utilisés le temps de quelques heures ou plus comme bureau, espace de réunion, endroit pour une réunion téléphonique... Il sera idéalement possible aussi d'y faire appel à certains services comme l'accueil, les imprimantes, le wifi ou encore la vidéoconférence".

Après avoir consulté plusieurs petites et grandes entreprises, la SNCB est convaincue qu'un "réseau intégré d'espaces de travail flexibles (dans différentes villes) répond à une réelle demande".

Depuis plusieurs années, l'offre des gares de la SNCB n'est plus exclusivement liée au rail et met notamment à disposition des systèmes de voitures et de vélos partagés, des parkings, des bornes de recharge pour les véhicules électriques...

Nos partenaires