La SNCB va investir 3 milliards en 5 ans

25/10/17 à 10:37 - Mise à jour à 14:46

Source: Belga

Le plan pluriannuel d'investissement (PPI) de la SNCB prévoit de consacrer un budget total de 3,045 milliards d'euros à la modernisation du transport ferroviaire sur les 5 prochaines années, rapporte mercredi L'Echo.

La SNCB va investir 3 milliards en 5 ans

Illustration © BELGA/Anthony Dehez

Ce PPI, qui couvre la période 2018-2022, a été adopté il y a quelques jours en comité de direction et sera présenté vendredi au conseil d'administration.

Si son montant est légèrement inférieur à celui du plan pluriannuel précédent (3,072 milliards d'euros), une part significative (2 milliards) du futur budget d'investissement sera consacrée à l'achat et à la modernisation du matériel roulant. Par ailleurs, 460 millions seront consacrés à l'amélioration de l'accueil des voyageurs et 155,5 millions iront au RER, détaille L'Echo.

300 millions d'euros d'amendes non-payées

Par ailleurs, près de 300 millions d'euros d'amendes - 296,4 millions exactement - n'ont pas été payées à la SNCB depuis 2012, rapporte mercredi De Morgen. Ces chiffres ont été confirmés par la compagnie ferroviaire qui plaide pour que la loi sur les amendes administratives entre en application le plus rapidement possible.

Le taux de recouvrement est très faible, admet la SNCB. En cas de non-payement, elle ne peut, pour l'instant, que saisir la justice, après l'envoi de plusieurs rappels, ce qui reste une procédure longue et coûteuse. "C'est pourquoi nous plaidons pour que la loi sur les amendes administratives entre en vigueur rapidement, afin que la perception des amendes non-payées soit plus efficace", a expliqué un porte-parole de la SNCB. Ce projet du ministre Bellot destiné à alléger la procédure actuelle est passé en première lecture en juin.

"Le dossier arrivera très prochainement en 2e lecture au conseil des ministres", a expliqué un porte-parole du ministre de la Mobilité. Il poursuivra ensuite son parcours parlementaire et "devrait être prêt dans quelques mois".

Les amendes administratives, groupées en 4 catégories, aux montants de base de 50, 100, 250 et 300 euros, s'attaqueront aux comportements "dangereux et asociaux", comme le fait de voyager sans titre de transport valable, de se promener sur la voie ferrée ou d'importuner d'autres passagers.

D'après le projet du ministre Bellot, elles pourront être infligées par le personnel de la SNCB et d'Infrabel, dont le personnel de Securail et les accompagnateurs de train.

En savoir plus sur:

Nos partenaires