La rose, un business international qui connaît son apogée en février

14/02/18 à 11:43 - Mise à jour à 11:42

Source: Le Vif

Les roses voyagent à travers le monde et leur commerce atteint un pic, tant du côté des imports que des exports, au mois de février.

La rose, un business international qui connaît son apogée en février

Les caisses de roses sont préparées dans un entrepôt FloraHolland, aux Pays-Bas, où l'on s'attend à ce que les ventes explosent pour le jour de la Saint-Valentin. © REUTERS

La Saint-Valentin profite au commerce, en particulier celui de l'un de ses symboles les plus connus : la rose. Cette fleur traditionnellement échangée le 14 février est l'objet d'une activité commerciale importante pour certains pays membres de l'Union européenne.

Des roses depuis le Kenya

Les données fournies par le bureau de statistique européen pour les dix premiers mois de 2017 indiquent que l'UE a exporté des roses pour 62 millions d'euros, et en a importé dix fois plus (624 millions d'euros).

Les roses européennes exportées le sont majoritairement à destination de la Russie (45%) et de la Suisse (31%). Et les états membres importent ces fleurs principalement d'Afrique (51% du Kenya et 20% de l'Ethiopie), et dans une moindre mesure d'Amérique du Sud (17% de l'Equateur et 5% de la Colombie).

500 millions de roses importées en UE pour près de 86 millions d'euros au mois de février

Sans surprise, le secteur connaît une activité accrue en février, mois de la Saint-Valentin. Les 28 pays membres de l'Union européenne ont exporté des roses pour près de 11.230.000 euros. Et près de 500 millions de roses sont arrivées depuis des pays hors de l'Union, pour une valeur de près de 86 millions d'euros.

La Belgique, faible exportateur, a fait venir au mois de février 2017 plus de 5 millions de roses, pour une valeur de près de 905.000 euros.

Les Pays-Bas dominent le secteur

Les Pays-Bas dépassent les autres pays européens, tant du côté des imports que des exports. Avec des roses importées pour une valeur de 478 millions d'euros, ils sont en tête des imports depuis les pays hors UE (77%).

Les Pays-Bas sont également le plus grand exportateur européen de cette fleur, avec 70% des exports totaux pour 43 millions d'euros. Loin derrière, suivent, la Lituanie (11%, 7 millions d'euros) et ensuite l'Allemagne (8%, 5 millions d'euros).

Oriane Renette.

En savoir plus sur:

Nos partenaires