La responsable de Belgacom peu satisfaite par les projets de Telenet

31/01/14 à 15:04 - Mise à jour à 15:04

Source: Trends-Tendances

La CEO de Belgacom, Dominique Leroy, ne voit pas d'un bon oeil les projets de son concurrent, Telenet, qui s'intéresse de près aux chaînes Vier et Vijf, du groupe SBS.

La responsable de Belgacom peu satisfaite par les projets de Telenet

© Belga

Telenet étudierait la possibilité d'une intervention dans De Vijver Media, la structure chapeautant les chaînes de SBS, Vier et Vijf. "Je ne suis pas particulièrement heureuse à cette idée", a déclaré vendredi Mme Leroy en marge d'une conférence de presse sur la 4G. "Cela pourrait fortement bousculer l'équilibre actuel du marché, entre les médias d'un côté et les distributeurs de l'autre. Si Telenet prend un participation dans SBS, il s'agirait d'un précédent mondial. On ne trouve nulle part un distributeur qui prend directement une part dans un diffuseur de contenu."

On obtiendrait alors, selon elle, une concentration de pouvoir au sein d'un acteur ayant une distribution très dominante en Flandre, à la fois comme maison de production et comme émetteur. De son côté, Belgacom s'en tient à ce stade à son rôle de distributeur. "Il y a assez d'acteurs en Belgique qui font du bon contenu", a-t-elle ajouté.

Vendredi, la nouvelle CEO de Belgacom a annoncé que la filiale du groupe, Proximus, activerait au cours des deux semaines à venir la 4G pour l'ensemble de ses clients. Jusqu'à présent, la technologie permettant l'accès à l'internet hyper rapide était réservée aux abonnements les plus onéreux ou était proposée en option.

Parallèlement à cette annonce, Belgacom a lancé un nouvel abonnement baptisé "Smart 50". Il prévoit un nombre illimité de SMS, d'appels et de données mobiles 3G pour 50 euros par mois, ou 40 euros pour ceux qui opteraient pour d'autres services de Belgacom dans un pack.

Nos partenaires