La résistance passive au changement en entreprise

20/11/17 à 10:05 - Mise à jour à 10:06
Du Trends-Tendances du 02/11/17

Le changement fait peur, énerve, stresse. Pourtant, il assure la pérennité d'une entreprise et l'employabilité de ses salariés. Début octobre, le colloque organisé par MasterKey avait pour objectif de dévoiler certaines clés pour changer une manière de penser et d'agir tout en luttant contre la résistance passive.

Prenez le footballeur, habitué depuis des années à l'herbe, aux buts, aux duels physiques, au jeu au pied. Tout d'un coup, vous lui demandez de devenir basketteur. Obligé d'évoluer sur du parquet, avec des paniers, sans aucun contact avec l'adversaire et en jouant exclusivement avec les mains. Il lui faudra inévitablement un temps pour comprendre les nouvelles règles, les apprivoiser, s'adapter. Le changement est un facteur humain. Ce n'est pas un comité organisateur qui va modifier seul les choses. " En utilisant la métaphore du footballeur/basketteur, Jerry Penxten, cofondateur du bureau de consultants MasterKey, veut marquer les esprits. Face à lui, une assistance de managers qui ne demandent qu'à être encouragés, conseillés, convaincus. Convaincus que pour provoquer un changement de culture au sein d'une entreprise, il faut du temps. Et beaucoup d'investissement. " Prendre du recul, aider les personnes concernées à comprendre, adhérer et partager les nouvelles manières de penser et d'agir sont des éléments indispensables. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires