La réforme des pensions dopera-t-elle l'emploi ?

21/12/11 à 16:31 - Mise à jour à 16:31

Source: Trends-Tendances

La réponse est "oui" pour la Fédération des entreprises de Belgique qui en réfère à la situation des pays européens ayant adopté de telles mesures. Mais l'accès plus difficile aux prépensions risque aussi d'avoir des effets pervers...

La réforme des pensions dopera-t-elle l'emploi ?

© Reuters

En voulant faire passer en force certaines mesures dans le cadre de la réforme des pensions voulue par le gouvernement Di Rupo, Vincent Van Quickenborne (Open VLD), le nouveau ministre des Pensions a provoqué l'ire des syndicats et une grève générale dans le secteur public, ce jeudi 22 décembre.

Pressé par l'Europe et les marchés financiers de réduire son déficit public, le nouveau gouvernement va réformer structurellement son système des pensions. En bref, la réforme prévoit un allongement des carrières (de 35 à 40 ans) avec un départ anticipé à la retraite fixé à 62 ans (contre 60 ans), un accès plus difficile aux prépensions ainsi qu'une harmonisation entre les différents systèmes (ou la fin des régimes spéciaux accordés aux marins, pilotes d'avion, enseignants universitaires, magistrats, etc.).

Pour le patronat, cette réforme est un acte nécessaire. "Ce n'est pas le moment de retarder encore une fois l'adoption de cette réforme, insiste Pieter Timmermans, directeur général à la FEB (Fédération des entreprises de Belgique), cela fait trois à quatre ans que l'on discute de ce sujet."

Le représentant des employeurs estime que celle-ci va redynamiser le marché de l'emploi en Belgique. "Dans d'autres pays européens où de telles réformes ont été prises il y a quelques années déjà, l'impact a été positif sur le marché de l'emploi." A court terme, Pieter Timmermans admet toutefois que la réforme pourrait coûter plus cher aux entreprises, qui recourent abondamment au système actuel de prépension.

Davantage de seniors en invalidité ?

Du côté des experts, on est moins catégorique. "Nous ne disposons pas à ce jour d'études qui montrent que l'augmentation de l'âge de la pension a un effet positif sur l'emploi des jeunes et des seniors", indique Mathieu Lefebvre, chercheur au CREP (Centre de recherche en économie publique) de l'Université de Liège.

Une récente étude internationale à laquelle à participé le CREP a, par contre, démontré que les préretraites ne dopaient pas l'emploi des jeunes. "Ce n'est pas parce que l'on réduit l'emploi des seniors via des préretraites que l'on diminue le chômage des jeunes", conclut le chercheur.

Pour Mathieu Lefebvre, la réforme actuelle pourrait dès lors peut-être redynamiser le marché de l'emploi. Mais, selon lui, elle pourrait aussi avoir un effet pervers. "On a constaté, ces dernières années, que quand on limite l'accès à la préretraite et au statut de chômeur, le nombre d'invalides augmente. L'assurance maladie-invalidité risque à l'avenir de servir encore plus d'amortisseur." Et, du coup, de mettre à mal notre sécurité sociale...

Sandrine Vandendooren

En savoir plus sur:

Nos partenaires