La pub télé, remède contre la crise ?

10/06/11 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Trends-Tendances

Les annonceurs qui ont augmenté leur pression publicitaire en télévision ont constaté une progression de leur chiffre d'affaires de 3,6 %, contre une diminution de 0,5 % pour les annonceurs qui l'ont diminuée.

La pub télé, remède contre la crise ?

© Thinkstock

Les marques de produits de grande consommation qui ont augmenté leurs investissements publicitaires en télévision en 2010 - soit en période de crise financière - ont enregistré une croissance supérieure de leur chiffre d'affaires et de leur part de marché, ressort-il d'une étude réalisée par la société Nielsen à la demande de la régie publicitaire IPTV (RTL Belgium).

"Ces marques ont également mieux défendu leur position et leurs prix par rapport aux marques des distributeurs", indique jeudi IPTV dans un communiqué.

D'après l'étude, les annonceurs qui ont augmenté leur pression publicitaire en télévision par rapport aux années précédentes ont constaté une progression de leur chiffre d'affaires de 3,6 % en moyenne, alors que les annonceurs qui l'ont diminuée ont vu leur chiffre d'affaires reculer de 0,5 %.

En outre, 80 % des annonceurs ont noté une croissance de leur part de marché. Les annonceurs qui n'ont pas eu recours à la pub télé ont quant à eux enregistré une diminution de leur chiffre d'affaires de 2,1 % en moyenne.

Par ailleurs, l'augmentation des investissements publicitaires en télévision renforce les résultats induits par l'activité promotionnelle en magasins : les marques qui ont augmenté dans le même temps leur part de promo ont enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 3,1 %. Pour celles qui l'ont diminuée, la croissance est de 2,5 %.

Enfin, la pression TV se doit d'être équilibrée entre le nord et le sud du pays, selon IPTV. Les marques qui ont privilégié cet équilibre ont enregistré une progression de leur chiffre d'affaires de l'ordre de 4 %.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires