La procédure Renault décidée chez Saint-Gobain Auvelais

21/02/14 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Source: Trends-Tendances

Le conseil extraordinaire d'entreprise a été suspendu jusqu'à mardi prochain, chez Saint-Gobain Glass Auvelais où 320 emplois sont menacés, a indiqué Manuel Fernandez, secrétaire régional CSC-BIE (Bâtiments, industrie et énergie).

La procédure Renault décidée chez Saint-Gobain Auvelais

© Image Globe

Cette suspension fait suite à un désaccord entre la direction et les syndicats quant à la date de début de la procédure Renault. La direction déclarera mardi son intention de fermeture, qui était indiquée dans l'ordre du jour du conseil qui a commencé vendredi matin.

Un texte de l'inspection sociale, qui semble favorable à la position des travailleurs selon le secrétaire CSC, tranchera mardi cette question juridique, d'écriture de texte.

La direction de Saint-Gobain, appuyée de son juriste, souhaite que la date soit fixée au mercredi 12 février, date du premier conseil d'entreprise extraordinaire boycotté par les travailleurs qui refusaient d'écouter l'annonce de la direction. Pour les syndicats, la procédure Renault doit commencer vendredi, ajoute Manuel Fernandez.

Le gouvernement wallon a exprimé mercredi son soutien au secteur du verre, à AGC Roux (Charleroi) et à Saint-Gobain Auvelais où, au total, 510 travailleurs pourraient perdre leur emploi. Le gouvernement désignera des experts dans les prochains jours afin de trouver des alternatives pour sauvegarder l'emploi et apportera son aide dans le cadre des négociations.

En savoir plus sur:

Nos partenaires