La Poste : un point de vente dans les 5 km pour 95 % de la population

02/04/10 à 14:49 - Mise à jour à 14:48

Source: Trends-Tendances

La Poste connaît désormais avec précision les attentes du gouvernement pour les cinq années à venir. Le conseil des ministres a conclu vendredi un accord sur le prochain contrat de gestion de notre service postal. Crucial, sachant qu'il devra travailler dès 2011 dans le contexte de la libéralisation européenne.

La Poste : un point de vente dans les 5 km pour 95 % de la population

Le conseil des ministres a conclu vendredi un accord sur le prochain contrat de gestion de La Poste, a indiqué Inge Vervotte, ministre des Entreprises publiques, dans un communiqué. Cet accord détaille les engagements de l'entreprise pour la période 2010-2015. Aux yeux de la ministre, il était important que La Poste connaisse précisément les attentes du gouvernement, sachant qu'elle devra travailler dès 2011 dans le contexte de la libéralisation européenne.

Le contrat de gestion prévoit notamment qu'elle continuera d'assurer la prestation du service universel postal (obligation de distribution minimum cinq jours par semaine dans tout le pays) pour une période de huit ans. La Poste devra avoir au moins 1.300 points de vente, dont un minimum de 650 bureaux de poste - une hausse par rapport au contrat de gestion précédent, qui prévoyait un minimum de 589 bureaux.

La garantie d'une répartition régionale des points de vente a par ailleurs été introduite : 95 % de la population doit avoir un point de vente dans les 5 km par la route, et 98 % dans les 10 km. La Poste installera en outre des automates bancaires (distributeurs de billets) dans les communes ne disposant pas encore de ce type d'équipement.

La rétribution pour les tâches de service public restera au niveau de 2009, à savoir 321 millions d'euros indexés, a encore précisé Inge Vervotte.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires