La pharma belge dit merci à GSK... et à la grippe A/H1N1

06/05/10 à 10:38 - Mise à jour à 10:38

Source: Trends-Tendances

Un euro sur onze généré en 2009 par l'industrie pharmaceutique en Belgique est le fait de la grippe A/H1N1. Autre particularité : ces 9 % du chiffre d'affaires sectoriel sont l'apanage de la seule GSK Biologicals, qui a fabriqué et exporté en masse des vaccins.

La pharma belge dit merci à GSK... et à la grippe A/H1N1

© EPA

Comment arrive-t-on à ce chiffre ? En recoupant les données communiquées par la fédération de l'industrie chimique et des sciences de la vie, Essenscia, et une information livrée par Jean Stéphenne à Trends-Tendances lors d'une interview accordée le 18 février dernier.

Le patron de GSK Biologicals y affirmait que le Pandemrix, le vaccin contre la grippe A/H1N1, avait généré à lui seul en 2009 un chiffre d'affaires de 1 milliard d'euros. Quant à Essenscia, elle a estimé le chiffre d'affaires global des entreprises pharma en Belgique en 2009 à quelque 11,2 milliards d'euros (+ 23 % par rapport à 2008).

Conclusion : la grippe mexicaine a pesé pas moins de 9 % du chiffre d'affaires sectoriel l'an dernier. "Sans les résultats de GSK, le secteur pharma belge aurait sans doute connu un statu quo en 2009", a commenté Yves Verschueren, administrateur délégué d'Essenscia, qui reconnaît déjà qu'il faudra tenir compte de cette manne exceptionnelle générée par la grippe mexicaine pour pondérer les bilans des années futures.

Trends-Tendances

Nos partenaires