La nouvelle Smart sera-t-elle rentable?

17/07/14 à 14:07 - Mise à jour à 14:07

Source: Trends-Tendances

Le groupe Daimler a dévoilé une nouvelle famille de voitures Smart, mise en vente à partir de novembre. Il a perdu beaucoup d'argent avec la précédente génération de la Smart, mais a des raisons de penser que la micro voiture sera rentable.

La nouvelle Smart sera-t-elle rentable?

© daimler.com

Daimler persévère. Il avait lancé la petite Smart en 1998 avec un succès limité. Il relance la voiture en annonçant un nouvelle génération, déclinée en deux modèles : la Smart ForTwo (2 portes, deux sièges) et la Smart ForFour (4 portes). Le tarif du premier modèle devrait se situer au niveau de la Smart actuelle, tandis que la ForFour coûtera 600 euros de plus. Plus de 3 milliards d'euros de pertes Jusqu'ici, le segment avait coûté cher à Daimler, qui n'est jamais parvenu à vendre les 200.000 exemplaires annuels que le groupe espérait atteindre, n'arrivant guère qu'a la moitié de ce chiffre. Le bureau Bernstein Research avait évalué la perte totale essuyée par Daimler à 3,35 milliards d'euros, soit plus de 4.000 euros par voiture. Daimler avait pu réduire la perte ces dernières années sans la faire disparaître. Ces déboires illustrent la difficulté pour un constructeur premium de rentabiliser des petites modèles. Moins coûteux grâce à un partenariat avec Renault Le groupe allemand a choisi de renouveler la gamme, mais de réduire le coût en s'associant à Renault. La nouvelle Smart utilise la même base que la Renault Twingo, qui sera, elle, vendue en Belgique à partir de septembre.

Elle utilisera un moteur à essence fournit par Renault, de 71 ou 90 cv. Les habitués des Smart ne devraient pas être dépaysés, la voiture continue à utiliser une architecture très particulière avec un moteur situé à l'arrière, qui permet de réduire la partie avant du véhicule.

Les modèles à deux portes continueront à être produits par l'usine Smart à Hambach, dans l'est de la France. Ceux à quatre portes sortiront de l'usine de Renault en Slovénie, celle-là même qui produit les Twingo. Le CEO de Daimler, Dieter Zetsche, estime qu'avec ce partenariat avec Renault, la nouvelle Smart devrait enfin gagner de l'argent. Et pourra profiter d'un segment de marché globalement en hausse.

Daimler et Renault ont développé plusieurs partenariats. Le constructeur français fournit des moteurs diesel 1,5 l DCI pour les Mercedes Classe A, la CLA et le Citan, un véhicule utilitaire portant la marque Mercedes, fournit par Renault (Kangoo). Ils travaillent ensemble sur le développement d'un moteur à essence 4 cylindres. Ces accords sont consolidés par une participation croisée entre Daimler et Renault.

Robert van Apeldoorn

Nos partenaires