La ministre Galant veut réorganiser la gouvernance de la SNCB

19/12/15 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Belga

(Belga) La ministre de la Mobilité Jacqueline Galant a proposé au conseil des ministres un projet de réforme de la loi sur les entreprises publiques qui doit transformer les relations sociales au sein de l'opérateur ferroviaire, rapporte Le Soir samedi. Ce texte prévoit notamment la redéfinition de la représentation syndicale à la SNCB, avec les premières élections sociales jamais organisées au sein de l'entreprise en 2018.

Le syndicat libéral serait l'un des gagnants de la réforme proposée, puisqu'il intégrerait tous les groupes de travail auxquels il n'est pas convié actuellement. La redistribution des moyens alloués au dialogue social (6 millions d'euros par an) pourrait dès lors être bouleversée. Jacqueline Galant veut également organiser des élections sociales à la SNCB en 2018. Il s'agirait d'une première au sein de l'opérateur ferroviaire, dont les représentants du personnel sont actuellement désignés selon le nombre d'affiliés en ordre de cotisation. La désignation de deux administrateurs indépendants est aussi sur la table. Ce projet intervient dans un contexte social très tendu à la SNCB. Les syndicats ont déposé un préavis de grève pour cinq jours en janvier. (Belga)

Nos partenaires