La médecine nucléaire, discrète pépite de l'économie belge

24/08/17 à 08:47 - Mise à jour à 09:06
Du Trends-Tendances du 17/08/17

Les nouveaux produits radio-pharmaceutiques décuplent les chances de guérir du cancer. Et donc, les perspectives de rendement de ce secteur économique. Ça tombe bien : les entreprises et les universités belges sont à la pointe en ce domaine. Qui plus est, dans le nucléaire, où l'on ne délocalise vraiment pas facilement.

Comment ça, le molybdène-99 ne vous dit rien ? C'est l'un des produits phares de la médecine nucléaire, celui grâce auquel on réalise des examens hyper-précis du cerveau, du foie ou des os. On vous en parle parce que ce fameux radio-isotope est une jolie ressource pour l'économie belge. Notre pays en assure en effet un quart de la production mondiale, grâce au Centre d'étude de l'énergie nucléaire de Mol (SCK-CEN)et à l'Institut des radioéléments de Fleurus (IRE). " Chaque année, quelque six millions d'examens sont réalisés dans le monde grâce aux isotopes de l'IRE ", confie Bérénice Pignol, product manager de l'institut.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires