La justice enquête chez Belgacom

24/01/12 à 09:45 - Mise à jour à 09:45

Source: Trends-Tendances

Le parquet de Mons a ouvert une pré-enquête sur une série d'activités suspectes de sponsoring du groupe télécom Belgacom. Didier Bellens chercherait à obtenir des soutiens politiques par ce biais, indique De Morgen.

La justice enquête chez Belgacom

© Belga

La justice s'intéresse plus particulièrement à quatre projets différents de l'entreprise publique: le tournoi de tennis de l'Ethias Trophy, le club de foot de Mons, le Festival international du film d'amour et Mons 2015 Capitale culturelle européenne.

L'enquête du Morgen montre que Belgacom a effectivement conclu quelques contrats de sponsoring remarquables. Le Yachtclub de Nieuport, où le voilier de Didier Bellens est amarré, peut ainsi compter sur 100.000 euros répartis sur cinq ans.

Justine Henin a bénéficié d'un contrat de 375.000 euros par an deux mois après avoir arrêté définitivement sa carrière. Le département sponsoring de Belgacom, qui gère un budget de 12,8 millions d'euros par an, était, jusqu'à son licenciement mi-2011, le domaine de Concetta Fagard.

"Collaborer avec les instances judiciaires"

Belgacom a rappelé qu'elle "collabore toujours avec les instances judiciaires". "S'il est bien question d'une préenquête, nous apporterons alors notre collaboration", a commenté un porte-parole de la société.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires