La grève s'étend au Royaume-Uni à l'approche de Noël

19/12/16 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

Source: Belga

Les postiers britanniques ont entamé lundi ce qui pourrait devenir la plus longue grève de leur histoire, venant gonfler les rangs des employés du rail et de British Airways à l'approche des fêtes.

La grève s'étend au Royaume-Uni à l'approche de Noël

/ © Reuters

Quelque 3.500 salariés des bureaux de poste (Post Office, public) membres du syndicat CWU doivent protester jusqu'à vendredi contre des suppressions de postes et des changements dans leur régime de retraite.

Le mouvement devrait affecter des centaines de bureaux à travers le pays à l'approche de Noël, période la plus chargée de l'année. 1.000 employés du groupe postal Royal Mail (privatisé en 2013), chargés eux de l'acheminement du courrier, menacent également de se solidariser des salariés des bureaux de poste. Mais la grève aura un "impact minime ou inexistant", affirme la direction.

De leur côté, les membres du puissant syndicat RMT (Rail, Maritime and Transport union) de la compagnie Southern Railways ont annoncé la poursuite du mouvement lancé la semaine dernière, qui affecte les 300.000 usagers des trains reliant le sud de l'Angleterre à Londres. Près de 2.000 membres du personnel naviguant de la compagnie aérienne British Airways (soit 15% du total) ont par ailleurs voté en faveur de la grève, le jour de Noël notamment, à l'appel du syndicat Unite, dans un conflit sur les salaires des nouveaux embauchés depuis 2010.

Des discussions pour trouver une solution se tenaient lundi à la mi-journée entre le personnel et la société, mais British Airways a d'ores et déjà annoncé dans un communiqué qu'elle prévoyait un trafic sans perturbation pour le jour de Noël et le 26 décembre, même en cas de grève. De leur côté, des pilotes de la compagnie Virgin Atlantic et des bagagistes ont également menacé de mener des actions.

Ces mouvements en série interviennent au terme d'une année chargée sur la plan social au Royaume-Uni : 304.000 jours de grève ont été enregistrés entre octobre 2015 et octobre 2016, selon l'Office des statistiques nationales (ONS), contre 205.000 jours lors des douze mois précédents, soit une hausse d'un tiers. Las, des membres de la majorité conservatrice ont appelé la Première ministre Theresa May à durcir la législation sur le droit de grève pour prévenir de nouveaux mouvements sociaux dans les transports.

Nos partenaires