La grève du rail coûte 40 millions, chiffre la FEB qui dénonce une action "politique"

10/10/17 à 10:19 - Mise à jour à 10:21

Source: Belga

(Belga) La grève du rail décrétée par la CGSP coûtera 40 millions, chiffre mardi la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) qui y voit une "grève politique", ce que réfute le syndicat socialiste.

Selon la FEB - qui s'interroge sur Twitter sur ce que l'on pourrait faire 'avec 40 millions' - le fait que cette journée de grève coïncide avec le discours de politique générale du Premier ministre Charles Michel prouve bien qu'il s'agit d'une action politique. La fédération appelle dès lors le syndicat à prendre ses responsabilités et à reprendre le dialogue de manière constructive. La fédération patronale flamande Voka estime quant à elle que la CGSP se met "hors jeu" en ayant appelé à cette grève de 24 heures. "A la place du dialogue, la CGSP choisit de pénaliser les citoyens qui sont touchés pour protéger les fonctionnaires", indique-t-elle notamment. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos