La fusion Delhaize/Ahold est approuvée, bonus d'1,5 million pour Muller

14/03/16 à 15:16 - Mise à jour à 17:08

Source: Belga

Les actionnaires de Delhaize ont approuvé la fusion avec Ahold à 96,71% des voix, ce lundi, lors d'une assemblée générale extraordinaire à Bruxelles. Les actionnaires du groupe de distribution alimentaire néerlandais, réunis à Amsterdam, ont fait de même à une très large majorité.

La fusion Delhaize/Ahold est approuvée, bonus d'1,5 million pour Muller

© Belga

A lire aussi: Comment Delhaize et Ahold ont fini en couple

Réunis en assemblée générale extraordinaire ce lundi à Bruxelles, les actionnaires de Delhaize ont approuvé à 96,22% des voix - et dans le plus grand calme - la fusion avec le groupe de distribution néerlandais Ahold.

Le taux d'approbation avait d'abord été annoncé à plus de 99,5% avant d'être révisé à 96,71% puis à 96,22%, dernier chiffre. Ce cafouillage résulte d'un problème technique lié à la nature spécifique d'une assemblée générale extraordinaire au cours de laquelle les abstentions doivent être ajoutées aux votes 'contre', a-t-on justifié du côté de Delhaize.

Plus tôt dans l'après-midi, les actionnaires d'Ahold, réunis à Amsterdam, avaient eux aussi approuvé l'opération à 99,97% des voix exprimées. A Bruxelles, près de 62% - 61,7% exactement - de l'actionnariat de Delhaize était représenté.

Au terme de la transaction, qui devrait être bouclée pour la mi-2016, les actionnaires recevront 4,75 actions ordinaires d'Ahold pour chaque action ordinaire de Delhaize.

"Nous sommes vraiment satisfaits du soutien de nos actionnaires pour cette fusion et pour toutes les autres résolutions qui y sont liées", s'est réjoui le président du groupe Delhaize, Mats Jansson, au cours de la brève conférence de presse qui a suivi l'assemblée générale.

Bonus d'1,5 million pour Frans Muller, une centaine de militants du SETCa accueillent les acctionnaires

Les actionnaires ont ainsi approuvé à plus de 59% des suffrages l'octroi d'un bonus exceptionnel d'1,5 million d'euros à l'administrateur délégué Frans Muller, 40% s'y opposant.

Ce bonus n'a par ailleurs pas manqué de susciter le mécontentement des syndicats, et notamment du SETCa dont une petite centaine de militants avaient "accueilli" les actionnaires à leur arrivée à l'assemblée générale.

"Nous avons rencontré le directeur des ressources humaines du groupe au niveau européen et que nous a-t-il appris? Rien", a regretté Myriam Delmée au nom du SETCa. "Le groupe nous tiendra au courant des suites de la fusion. Et pour le reste, nous n'avons obtenu aucune information sur l'avenir des magasins ou sur les conditions de travail", a-t-elle ajouté.

"Le vote de ce lundi souligne la reconnaissance évidente de la logique stratégique de cette fusion, la nouvelle entité représentant un distributeur alimentaire plus fort et plus innovant, avec des économies d'échelle", a ajouté Mats Jansson.

Delhaize et Ahold avaient annoncé leur intention de fusionner en juin 2015, une opération sur laquelle s'est penchée l'autorité belge de la concurrence. Celle-ci doit se prononcer le 17 mars sur l'impact de la transaction en Belgique. Selon les syndicats, huit magasins Albert Heijn et cinq Delhaize affiliés pourraient fermer leurs portes ou passer sous une autre enseigne.

Nos partenaires