La FN Herstal décroche les contrats d'armes légères de l'armée belge

30/06/14 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Trends-Tendances

La FN Herstal a décroché le gros lot lors des dernières commandes d'armes personnelles passées par le ministère de la Défense, auquel elle fournira plusieurs milliers de pistolets de type Five-seveN, de pistolets-mitrailleurs P90 et de fusils Scar dans plusieurs versions, a-t-on appris lundi de bonnes sources.

La FN Herstal décroche les contrats d'armes légères de l'armée belge

© Michel Krakowski/Belga

Dans le plan d'investissements pour la Défense et la Sécurité (PIDS) présenté en 2012 par le ministre sortant de la Défense, Pieter De Crem (CD&V), figurait le renouvellement de l'armement léger de l'armée. Avec l'achat, pour un montant final (armes de plusieurs types et accessoires, comme des viseurs et des jumelles) de 37,4 millions d'euros, selon les chiffres fournis à la Chambre.

La "shopping list" de la Défense comprenait 12.065 pistolets et 865 pistolets-mitrailleurs comme "armes de défense personnelle" (PDW), pour remplacer les pistolets GP 9mm, 4.500 "carabines modulaires" pour remplacer l'arme de base du soldat, le FNC vieillissant, et 350 armes de précision de trois types pour les "snipers" des unités terrestres.

La part du lion de ces contrats est allé à la Fabrique nationale, qui fournira 12.064 pistolets Five-seveN de calibre 5,7x28 mm comme "arme primaire" pour certaines catégories de militaires (MP ou policiers militaires ainsi que ceux assurant la garde des quartiers) et 865 pistolets-mitrailleurs P90 de même calibre dans deux versions différentes. Pour 12,2 millions d'euros, selon des chiffres fournis de source militaire.

La FN a également obtenu la fourniture de 5.234 fusils (ou carabines, selon les dénominations) Scar, une arme de calibres 5,56 mm ou 7,62 mm Otan. Le Scar, de son vrain nom "Special Operations Forces Combat Assault Rifle, est déjà utilisé par plusieurs armées étrangères - dont les forces spéciales américaines depuis mai 2010 et des unités françaises.
Les Scar achetés par l'armée belge se répartissent en quatre versions, dont la plus nombreuse (4.387 exemplaires en calibre 5,56 pour les unités de combat de la composante Terre et celles de protection des bases de la composante Air et 83 pour le groupe des Forces spéciales, ainsi que 251 en calibre 7,72 pour les tireurs de précision et 63 dans une version résistant à l'eau pour les plongeurs de combat.

L'armée a aussi commandé 59 fusils AX338 de calibre .338 à la firme britannique Accuracy International et 47 "fusils anti-matériel" M107A1 de 12,7 mm - un puissant calibre pour une arme individuelle - à l'américain Barrett pour équiper les "snipers" des unités terrestres, ainsi que de nombreux accessoires pour ces nouvelles armes, comme des viseurs, des "lampes tactiques", des lance-grenades, des "modérateurs de son" et des jumelles, dont certaines équipées de laser.

En savoir plus sur:

Nos partenaires