La fin du gaz néerlandais approche, et cela risque de coûter cher

22/08/16 à 14:27 - Mise à jour à 15:10

Source: Trends-Tendances

Près d'un tiers du gaz consommé en Belgique provient des Pays-Bas. Or, ceux-ci arrêteront d'approvisionner notre pays en 2030. Il faut reconvertir les réseaux et vérifier les installations chez les clients. Qui va payer ? Cela reste à fixer.

C'est la fin d'une belle histoire qui avait démarré à la fin des années 1960, quand le gaz naturel néerlandais avait remplacé le gaz de ville belge produit au départ du charbon. Le gaz naturel néerlandais provient d'un énorme gisement découvert en 1959 dans la province de Groningue. Il provoque depuis plus de 15 ans des tremblements de terre qui abîment les maisons et inquiètent la population. D'où la volonté du gouvernement de La Haye de fortement réduire la production : il préfère écorner les énormes recettes du gaz, qui s'élèvent à 12 milliards d'euros par an, que mécontent...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires