La FGTB réclame la tenue de conseils d'entreprise chez NLMK et Duferco La Louvière

07/09/12 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Source: Trends-Tendances

La délégation syndicale FGTB a demandé la tenue de conseils d'entreprise extraordinaires au sein des sociétés Duferco La Louvière et NLMK La Louvière en raison d'"inquiétudes grandissantes" par rapport à la situation financière des deux entreprises sidérurgiques et à de possibles suppressions d'emploi, a-t-on appris vendredi auprès du syndicat socialiste.

La FGTB réclame la tenue de conseils d'entreprise chez NLMK et Duferco La Louvière

© Reuters

Dans un communiqué, le syndicat précise avoir demandé la convocation de conseils d'entreprise extraordinaires "suite à une situation financière se dégradant tant chez NLMK La Louvière que Duferco Belgium (La Louvière), aux différents bruits circulant dans ces deux sociétés et aux inquiétudes grandissantes tant du personnel que de la délégation syndicale FGTB".

Le syndicat craint de "très grosses suppressions d'emploi" et redoute que des investissements prévus dans ces usines, issues de la scission de Duferco La Louvière, ne soient finalement pas réalisés. "Des investissements étaient prévus, déjà pour la fin de cette année, dans le cadre de la scission et on ne voit rien venir", a expliqué à l'agence Belga Patrick Collart, délégué FGTB.

Les conseils d'entreprise extraordinaire se tiendront le mercredi 12 septembre en matinée.Duferco La Louvière, qui dispose d'un four électrique, est spécialisé dans les produits longs et emploie environ 350 personnes tandis que NLMK La Louvière, filiale du groupe sidérurgique russe NLMK, est actif sur le segment des aciers plats laminés à chaud et à froid et emploie quelque 700 personnes. Les groupes Duferco et NLMK étaient autrefois partenaires au sein de la co-entreprise SIF mais se sont répartis les outils sidérurgiques en 2011.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires