La FGTB rassemblée pour dénoncer la politique du "ministre des fonds de pension"

24/10/17 à 10:27 - Mise à jour à 10:28

Source: Belga

(Belga) Une cinquantaine de militants de la FGTB se sont rassemblés mardi matin devant la Tour des Pensions, à Bruxelles, où a lieu un colloque en présence du ministre Daniel Bacquelaine. "Il vient faire la promotion des pensions capitalisées plutôt que de célébrer les 50 ans du système par répartition qu'il ne cesse de démanteler", a dénoncé le secrétaire fédéral Jean-Fraçois Tamellini.

Le syndicat socialiste a décidé d'être présent partout où apparaitra Daniel Bacquelaine, qualifié de "ministre des fonds de pension". Ces mardi et mercredi, un colloque est organisé sur l'avenir des pensions. "Les travailleurs n'y ont pas voix au chapitre. M. Bacquelaine reçoit des experts belges et internationaux pour faire la promotion du système à points, un système qui pénalise ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans, les femmes ou encore les prépensionnés", s'insurge Jean-François Tamellini. Le syndicat dénonce également une absence d'avancée en matière de prise en compte de la pénibilité et l'incertitude liée à la pension à points. "Les travailleurs ne connaitront que très tardivement la date de leur pension et celle-ci pourra être gelée afin de redresser le budget de l'Etat", poursuit M. Tamellini. "Pourtant, une pension de 1.500 euros par mois pour tous est finançable. Encore faut-il aller chercher l'argent où il est, par exemple dans la taxation des plus-values", a conclu le secrétaire fédéral, qui réclame des "garanties". La FGTB était également présente mardi matin en commission Affaires sociales de la Chambre, où plusieurs pans de la réforme du gouvernement sont au programme des discussions. (Belga)

Nos partenaires