La faillite de Free Record Shop Belgique est prononcée

19/11/13 à 14:06 - Mise à jour à 14:06

Source: Trends-Tendances

Le tribunal de commerce d'Anvers a prononcé, mardi, la faillite de Free Record Shop Belgique. La faillite porte sur 68 magasins et 230 travailleurs.

La faillite de Free Record Shop Belgique est prononcée

© Mauritsvink/Wikimedia

Free Record Shop a informé, mardi matin, les travailleurs, le conseil d'entreprise, les syndicats et ses fournisseurs de la demande de faillite pour son organisation belge. L'organisation avait été reprise l'été dernier par Fresh Entertainment Holding B.V.

Free Record Shop espère toutefois un redémarrage de ses activités belges "permettant à un maximum de filiales de rester ouvertes et de conserver un grand nombre d'emplois." Les magasins Free Record Shop aux Pays-Bas et au Luxembourg ne sont pas concernés par cette demande de faillite. Guy van Doosselaere, Nick Peeters et Peter Verstraeten ont été désignés comme curateurs.

Un manque de stocks explique la faillite de Free Record Shop Belgique, selon l'entreprise. "Après la reprise de l'organisation belge au mois de juin, Free Record Shop attendait de pouvoir vite reprendre les livraisons au niveau désiré. Par manque de confiance des consommateurs et l'impossibilité de l'industrie de divertissement de fournir des conditions de livraison adaptées à Free Record Shop, l'optimalisation du stock des magasins n'a pas été possible. Il n'y avait pas d'autre solution que de demander la faillite", explique la société dans un communiqué.

En savoir plus sur:

Nos partenaires