La direction de Delhaize regrette son erreur de faux numéro

20/06/14 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Source: Trends-Tendances

La direction de Delhaize regrette l'erreur commise dans une lettre adressée aux 15.000 membres du personnel, assure vendredi son porte-parole. La lettre en question renseigne aux travailleurs le numéro de téléphone d'une cellule d'écoute et d'assistance psychologique, mais ce numéro contient une faute de frappe. Il dirige en réalité ceux qui le composent vers un cabinet d'huissiers spécialisé dans le recouvrement de dettes.

La direction de Delhaize regrette son erreur de faux numéro

© Belga Image

Sur les ondes de la VRT, le secrétaire du Setca Jan De Weghe s'est indigné de cette nouvelle "gaffe" du CEO de Delhaize, Denis Knoops. Le mécontentement des travailleurs était déjà exacerbé par les primes de départ conséquentes offertes aux hauts dirigeants de l'entreprise et par la déclaration de Denis Knoops selon laquelle les non-grévistes sont des "vrais Delhaiziens", a-t-il déploré.

Pour Delphine Latawiec, secrétaire nationale de la CNE Commerce, le mauvais numéro de téléphone est "une maladresse de plus, qui ne doit pas faire diversion". La syndicaliste pointe également le "cynisme" d'une cellule d'appui psychologique: "d'abord, parce que ça coûte de l'argent, que la plupart des gens préféreraient voir investi dans leur emploi. Ensuite, parce que c'est un peu comme si votre agresseur vous tendait un mouchoir après vous avoir frappé."

D'après le porte-parole de Delhaize, Roel Dekelver, l'entreprise regrette l'erreur commise dans son courrier aux membres du personnel. "Nous avons mis en place un programme d'assistance psychologique, qui s'accompagne d'un service externe accessible en permanence. La brochure qui accompagnait la lettre renseignait un numéro correct, mais malheureusement pas la lettre. Nous avons attiré l'attention sur le numéro de la brochure via notre communication interne", explique-t-il.

Nos partenaires