La diffusion payante des quotidiens francophones en baisse

02/05/14 à 13:32 - Mise à jour à 13:32

Source: Trends-Tendances

L'ensemble des quotidiens francophones ont vu leur diffusion payante (papier et numérique) baisser de 3,80% sur base annuelle, au premier trimestre de 2014, ressort-il vendredi des chiffres du Centre d'Information sur les Médias (CIM). Les journaux du groupe Sudpresse restent les plus vendus en Belgique francophone, malgré une baisse de 0,93%.

La diffusion payante des quotidiens francophones en baisse

© Belga

Les quotidiens francophones comptaient au premier trimestre 364.266 acheteurs. A l'échelle de la Belgique, la baisse est de 1,50% à 1.282.751 d'acheteurs.

Les journaux du groupe Sudpresse restent numéro 1 du côté francophone, avec 100.222 acheteurs (-0,93%). Suivent L'Avenir avec 85.163 acheteurs (-2,35%), Le Soir (74.338, -5,84%), La Dernière Heure/Les Sports (50.282, -8,54%), La Libre Belgique (37.811, -4,24%) et L'Echo (16.450, -2,54%).

Les ventes numériques payantes sont globalement en augmentation. Le Soir est en tête avec 7.056 clients. Suivent Sudpresse (5.878), L'Echo (4.321), La Libre Belgique (1.858), La Dernière Heure (1.287) et L'Avenir (1.010).

Du côté des quotidiens néerlandophones, les ventes sont en baisse de 0,56% au premier trimestre. Ils comptaient 918.485 acheteurs. Le trio de tête est composé de Het Laatste Nieuws (286.075, -0,29%), Het Nieuwsblad (255.679, -0,54%) et du Standaard (99.199, +0,08%). A noter, la nouvelle progression de 0,72% du Tijd (39.749).

Enfin, on relève encore un recul de la diffusion des quotidiens gratuits Metro, de 10,09% en Belgique francophone, soit 101.739 exemplaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires