La cuisine peut-elle sauver l'électro ?

28/02/17 à 10:00 - Mise à jour à 10:04
Du Trends-Tendances du 16/02/17

Krëfel communique à fond sur ses cuisines, Vanden Borre lance une chaîne dédiée aux cuisines équipées et Menatam (Eggo) abandonne l'électro en arrêtant Kitchen Market... Face aux nouveaux rois de l'e-commerce, les marges dans le secteur de l'électro se réduisent comme peau de chagrin. La cuisine peut constituer une piste de croissance alternative intéressante... à condition d'assurer sur le service.

Par les temps qui courent, dans le secteur de l'électro, même les mastodontes sont bousculés. Alors, les petits poucets... ! C'est l'histoire de l'enseigne familiale Euro Center. Propriété du groupe namurois Menatam, la chaîne a mis la clé sous le paillasson en 2015, emportée par une pression énorme sur les marges et des coûts en hausse constante. Sa déroute illustre parfaitement les difficultés rencontrées par tout un secteur. Disons que les gros acteurs ont simplement les reins plus solides pour résister, et surtout s'adapter. " Aujourd'hui, des pure players (acteurs exerçant leur activité commerciale uniquement sur Internet, Ndlr) comme Coolblue, bol.com ou encore Amazon, dictent les prix, lesquels peuvent facilement être comparés par tous, explique Frédéric Taminiaux, CEO de Menatam. Nos outils informatiques alignaient nos prix sur les leurs, ce qui faisait chuter nos marges. La problématique des marges était encore plus forte sur le brun (télévisions et autres produits audio, Ndlr) et le multimédia. Le seul moyen de gérer ses marges passait par la négociation avec les fournisseurs. Et avec notre vingtaine de magasins situés uniquement en Wallonie, cela devenait très compliqué. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires