La crise du marché des tablettes entre dans sa 3e année

02/02/17 à 20:15 - Mise à jour à 20:18

Source: Belga

(Belga) Les fêtes de fin d'année n'ont pas enrayé le déclin sur le marché mondial des tablettes, qui a terminé sa deuxième année de recul avec encore un plongeon de 20% au quatrième trimestre, d'après des estimations jeudi du cabinet de recherche IDC.

Il estime que 52,9 millions d'appareils ont été écoulés, toutes marques confondues, sur les trois derniers mois de l'année, qui marque le neuvième trimestre consécutif de recul des ventes. Le total est de 174,8 millions sur l'ensemble de 2016 (-15,6%). "L'ambiance autour du marché des tablettes continue de se dégrader" malgré les efforts de beaucoup de fabricants pour "réorienter leur portefeuille de produits vers le segment des (appareils assortis de claviers) détachables" comme la Surface de Microsoft ou l'iPad Pro d'Apple, reconnaît Ryan Reith, un analyste d'IDC. "Nous voyons de la croissance future sur des marchés émergents comme le Moyen Orient et l'Afrique, de même que l'Europe centrale et orientale, mais les seuls catalyseurs sont la simplicité et les bas prix. Malheureusement pour le secteur, ce sont les appareils qui n'apportent pas beaucoup de revenus", ajoute-t-il. Le groupe américain Apple a conservé le premier rang mondial malgré des ventes d'iPad en baisse de 19% à 13,1 millions d'unités au quatrième trimestre. Il s'est adjugé 24,4% du marché sur l'ensemble de l'année 2016, et 24,7% sur les trois derniers mois. En deuxième position, le sud-coréen Samsung émarge à 15,2% de part de marché sur l'année et à 15,1% au quatrième trimestre, tandis que le géant américain de la distribution en ligne Amazon conforte sa troisième position avec ses tablettes Fire (6,9% du marché sur l'année, et 9,7% au quatrième trimestre). Le top 5 est complété par deux fabricants chinois, Lenovo et Huawei (respectivement 6,3% et 5,6% pour l'ensemble de l'année, 7% et 6% sur les trois derniers mois). La situation reste un peu moins difficile sur le marché mondial des smartphones, même si lui aussi commence à ralentir. D'après IDC, un nouveau record de 1,47 milliard de smartphones ont été vendus dans le monde l'an dernier, soit une progression de 2,3% comparé à 2015. Apple a réussi à ravir la première place mondiale à Samsung au quatrième trimestre (18,3% du marché contre 18,1%), profitant des déboires du Galaxy Note7, mais reste derrière lui sur l'ensemble de l'année (14,6% contre 21,2%). Les deux leaders sont confrontés à une pression croissante des fabricants chinois, à commencer par Huawei, numéro trois mondial avec 10,6% du marché au quatrième trimestre (9,5% sur l'ensemble de 2016). (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos