La crise a amputé de moitié la croissance des salaires

15/12/10 à 16:41 - Mise à jour à 16:41

Source: Trends-Tendances

"La stagnation des salaires fut un important élément déclencheur de la crise ; elle continue d'affaiblir la reprise dans de nombreuses économies", a averti Juan Somavia, directeur général du Bureau international du travail.

La crise a amputé de moitié la croissance des salaires

© Thinkstock

La crise économique a amputé de moitié la croissance des salaires dans le monde, selon une étude du Bureau international du travail (BIT) publiée mercredi à Genève. Les salaires n'ont augmenté en valeur réelle que de 1,6 % en 2009. Avant la crise, la hausse avait été de 2,7 % en 2006 et de 2,8 % en 2007. Elle est tombée à 1,5 % dès 2008, avec de lourdes conséquences pour le pouvoir d'achat, révèle le BIT dans son rapport mondial sur les salaires.

"La stagnation des salaires fut un important élément déclencheur de la crise ; elle continue d'affaiblir la reprise dans de nombreuses économies", a averti Juan Somavia, directeur général du BIT.

Une bonne part de cette augmentation résiduelle vient de la Chine, relève le BIT. Si l'on exclut l'Empire du milieu, la hausse des salaires dans le monde est tombée à 0,8 % en 2008 et 0,7 % en 2009 (contre 2,2 % en 2007).

Les salaires ont baissé en valeur réelle (inflation déduite) dans un quart des 115 pays étudiés en 2008 et un cinquième en 2009.

Les salaires ont en particulier stagné dans les économies avancées. Ils ont baissé de 0,5 % en 2008 (contre + 0,8 % en 2007), pour n'augmenter que de 0,6 % en 2009. Sur 10 ans, soit depuis 1999, la hausse des salaires dans les pays industrialisés a été plafonnée à environ 5 % en termes réels, ce qui correspond à une période de modération salariale.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires