La Cour des comptes épingle la gestion financière désastreuse d'Impulse Brussels

16/09/14 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Un rapport de la Cour des comptes pointe des manquements dans la gestion financière d'Impulse Brussels, l'ex-Agence bruxelloise pour l'entreprise (ABE). Elle cite notamment des dépenses par carte de crédit non justifiées, des cadeaux de plus de 3.000 euros ainsi que des directeurs qui approuvent eux-mêmes leurs dépenses, lit-on mardi dans L'Echo.

La Cour des comptes épingle la gestion financière désastreuse d'Impulse Brussels

© ABE

Impulse Brussels est un organisme d'intérêt public bruxellois qui vient en aide aux entreprises de la capitale en leur apportant toute l'information relative à la création ou à l'exercice d'une activité entrepreunariale. Il s'agit du premier contrôle de ses comptes, qui porte sur les années 2008, 2009 et 2010.

La Cour des comptes a notamment observé qu'en 2009, les cinq directeurs opérationnels de l'ABE ont dépensé plus de 86.000 euros par carte de crédit.

Le directeur actuel d'Impulse Brussels Bruno Wattenbergh assure avoir répondu aux critiques émises par la Cour des comptes.

Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires