La Confédération Construction demande le retour de la semaine des 40 heures

01/08/14 à 07:40 - Mise à jour à 07:40

Source: Trends-Tendances

La Confédération Construction plaide pour le retour de la semaine des 40 heures. L'administrateur délégué, Robert De Mûelenaere, demande au futur gouvernement une réaction urgente et énergique au phénomène des travailleurs détachés en provenance de l'Europe de l'Est, rapportent vendredi L'Echo et De Tijd.

La Confédération Construction demande le retour de la semaine des 40 heures

© IStock

"L'emploi total dans le secteur a chuté de 217.900 unités au quatrième trimestre 2012 à 201.900 unités au quatrième trimestre 2013. Ces 7.000 emplois perdus représentent 500 millions d'euros de recettes en moins pour les caisses de l'Etat" souligne Robert De Mûelenaere. "Si rien n'est fait, les pertes d'emplois ne feront qu'augmenter", prévient-il.

Depuis 2001, prévaut le principe de la semaine des 38 heures, ce qui représente 1.750 heures de travail sur base annuelle. Dans les faits cependant, ce ne sont que 1.450 heures qui sont prestées, en raison de chantiers à l'arrêt en hiver à cause du gel. "Or nous ne parvenons pas à compenser durant la belle saison toutes les heures perdues pendant l'hiver à cause du carcan des 38 heures." De leur côté, les travailleurs détachés venus des pays de l'Est ne sont pas tenus par cette limitation.

En 2013, 25.000 équivalents temps plein ont été détachés pour venir travailler sur des chantiers en Belgique.

La CC préconise également d'utiliser un autre levier pour restaurer la compétitivité du secteur: celui de la TVA.

Nos partenaires