La compétitivité des gros consommateurs d'électricité belges sous pression

10/06/15 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Belga

Les gros consommateurs industriels installés en Belgique doivent faire face à des prix de l'électricité sensiblement plus élevés que dans les pays voisins, conclut une étude de PwC, réalisée sur commande de la Creg (Commission de Régulation de l'Electricité et du Gaz).

La compétitivité des gros consommateurs d'électricité belges sous pression

La Grande-Bretagne craint de devoir faire face à une pénurie d'électricité cet hiver. © Belga

Le régulateur fédéral de l'énergie plaide en conséquence pour un renforcement des interconnexions avec les pays voisins, particulièrement l'Allemagne. Les utilisateurs industriels de gaz naturel sont en revanche bien lotis en Belgique au niveau des prix.

L'étude menée par PwC, divulguée mercredi, s'est intéressée aux prix de l'énergie pour divers profils de gros consommateurs industriels, en comparaison aux pays voisins. Il apparaît que la comparaison est la plus sévère, dans le sens d'une perte de compétitivité, pour la quinzaine de plus gros consommateurs d'électricité (entre 200 et 300 GWh par an) du pays. Ceux-ci doivent faire face à des concurrents français et néerlandais qui paient respectivement jusqu'à 20 et 15% de moins. La différence avec l'Allemagne peut quant à elle grimper jusqu'à 25%.

Le coût de l'électricité est, surtout en Allemagne et en France, singulièrement moins élevé qu'en Belgique. Par ailleurs, des réductions importantes sont prévues dans les pays limitrophes pour les coûts de transport. Les taxes, plus élevées en Belgique, jouent également un rôle.

La situation de la catégorie des consommateurs industriels un peu moins gourmands, soit un groupe d'environ 90 firmes, est moins alarmante. Dans cette tranche, la Belgique est plus ou moins compétitive avec ses voisins. Certains profils wallons peuvent toutefois être confrontés à des prix plus élevés.

La Belgique affiche d'excellents scores pour ce qui est du gaz naturel. Le coût supporté par les consommateurs industriels de notre pays se situe en cette matière au point le plus bas par rapport aux pays limitrophes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires