La Commission envisage un "salaire égal à travail égal" dans l'UE

06/10/15 à 20:33 - Mise à jour à 20:33

Source: Belga

La Commission européenne va travailler sur le principe d'un "salaire égal à travail égal" pour les travailleurs détachés au sein de l'Union, a annoncé mardi la commissaire en charge de l'emploi et des affaires sociales.

La Commission envisage un "salaire égal à travail égal" dans l'UE

/ © istock

"Nous allons voir si nous pouvons ancrer le principe de salaire égal à travail égal au sein du même lieu de travail", pour les travailleurs détachés, a expliqué à des journalistes Marianne Thyssen, en marge d'une session plénière du Parlement européen à Strasbourg.

A terme, et selon les conclusions tirées, une révision de la directive sur les travailleurs détachés pourrait être envisageable.

"Ce ne sera pas un débat facile au sein du Conseil et des Etats membres. Ce que nous voulons, c'est donner une certitude légale pour faciliter la mobilité", a précisé Mme Thyssen.

La commissaire belge travaille sur un "paquet mobilité" qu'elle présentera "avant la fin de l'année".

Marianne Thyssen a également reçu le soutien de ses collègues de la Commission sur une seconde proposition pour la coordination des systèmes de sécurité sociale, tout en se référant à une récente décision de la Cour de justice européenne.

Mi-septembre, celle-ci avait statué que les pays européens pouvaient exclure de prestations sociales des citoyens d'autres Etats membres, si ces derniers restaient trop longtemps inactifs.

Quelque 8,1 million de citoyens de l'Union européenne vivent et travaillent dans un autre Etat membre, soit 3,3% de la population active, selon des chiffres de la Commission.

Viennent s'y ajouter 1,6 million de travailleurs transfrontaliers et 1,3 million de travailleurs détachés. Cette dernière catégorie représente 0,6% de la population active de l'UE.

Les travailleurs détachés sont dépêchés dans un pays pour une période temporaire, 4 mois en moyenne selon la Commission, et ne sont pas résidents.

Les principaux pays d'accueil sont l'Allemagne, qui reçoit 400.000 travailleurs détachés par an, suivie de la France (200.000) et de la Belgique (environ 130.000).

En savoir plus sur:

Nos partenaires