La Commission des jeux de hasard s'attaque aux paris sur des courses virtuelles

17/02/16 à 18:08 - Mise à jour à 18:08

Source: Belga

(Belga) La Commission des jeux de hasard suspendra dès juin les paris sur des courses virtuelles effectués dans des agences, dans l'attente d'un nouvel arrêté royal. Elle estime que ces paris s'apparentent davantage à des jeux de hasard.

Depuis 2012, il est possible de parier dans des agences sur des courses fictives de chiens ou de chevaux, une pratique qui existait déjà en ligne. Le classement de ces "courses" est établi au hasard par un ordinateur de type Random Number Generator (RNG). La Commission souligne que ces paris "virtuels" ont un effet plus addictif, le résultat étant obtenu plus rapidement que dans le cas d'une vraie course. En outre, l'afflux de clients habituels des salles de jeux vers les agences de paris cause des problèmes, affirme la Commission, qui a reçu des plaintes à ce sujet et plaide pour une nouvelle règlementation. Ladbrokes, qui dispose de 300 agences en Belgique, est la seule entreprise du secteur autorisée à organiser ces paris. Elle pourrait faire appel de la suspension. (Belga)

Nos partenaires