La chaîne de prêt-à-porter belge Talking French a fait faillite

26/03/15 à 11:52 - Mise à jour à 27/03/15 à 11:32

Source: Trends-Tendances

La chaîne de magasins de vêtements Talking French a été déclarée mercredi en faillite par le tribunal de commerce d'Anvers, rapportent plusieurs médias. L'information a été confirmée par Annemie Moens, l'un des deux curateurs désignés.

La chaîne de prêt-à-porter belge Talking French a fait faillite

© DR

L'enseigne compte une vingtaine de magasins, fermés depuis mercredi, tandis que les quelque 90 membres du personnel seront licenciés.Talking French était surtout présente en Flandre, dans des centres-villes et quelques centres commerciaux. C'est tout le secteur de la mode qui souffre, avec des clients qui dépensent moins et achètent toujours plus en ligne.

Selon la curatrice Annemie Moens, la société Talking French a décidé elle-même d'arrêter les frais. Une augmentation de capital avait été réalisée l'année dernière mais les pertes ont continué à s'accumuler.

Selon le journal De Tijd, le chiffre d'affaires s'élevait à 17,2 millions d'euros en 2013 pour une perte d'1,5 million d'euros. Le propriétaire, Xavier Painblanc, a confié au journal avoir encore injecté fin 2014 1,7 million d'euros dans l'entreprise. L'homme regrette les coûts salariaux élevés en Belgique et la difficulté pour une entreprise en situation délicate de licencier du personnel.

Les curateurs, qui souhaitent aller vite en raison des frais de location des magasins, vont maintenant se mettre à table avec les créanciers afin de trouver la meilleure solution. Cela peut aller d'une reprise partielle ou totale à la vente du stock des magasins.

En savoir plus sur:

Nos partenaires