La CGSP-Cheminots s'inquiète d'un manque de personnel dans plusieurs gares de la SNCB

04/08/16 à 17:06 - Mise à jour à 17:06

Source: Belga

(Belga) La CGSP-Cheminots de Bruxelles a déploré jeudi un manque de personnel dans plusieurs gares du pays, comme celle de Schaerbeek où, selon le syndicat socialiste, depuis le 25 juillet dernier, "il n'y a plus aucun agent de la SNCB pour garantir une aide aux voyageurs qui embarquent ou débarquent pendant la journée".

La CGSP-Cheminots s'inquiète d'un manque de personnel dans plusieurs gares de la SNCB

La CGSP-Cheminots s'inquiète d'un manque de personnel dans plusieurs gares de la SNCB © BELGA

"Avant cette date, un agent de triage et un sous-chef de gare (...) assuraient les prestations. C'est d'autant plus surprenant que le 25 septembre 2015, Train World, le tout nouveau musée des chemins de fer de la SNCB, ouvrait ses portes au public. Situé juste à côté de la gare de Schaerbeek, cette vitrine spectaculaire sur l'histoire du rail attire beaucoup de monde", regrette le syndicat dans un communiqué. Pour la CGSP-Cheminots, qui s'inquiète une nouvelle fois des répercussions dues "au sous-financement du rail belge", cette diminution du personnel en gare pourrait "avoir de fâcheuses conséquences pour les voyageurs", comme des actes de malveillance ou des faits de "petite délinquance" et un sentiment d'insécurité. "La CGSP-Cheminots de Bruxelles s'inquiète d'autant plus qu'il s'agit semble-t-il d'une politique qui se généralise à la SNCB puisqu'on apprend qu'en gare de Dinant (province de Namur), on annonce la suppression de tous les postes de sécurité. Il restera le modeste guichetier quelques heures de la journée dans un premier temps. Ensuite, en absence totale de personnel, les pauvres voyageurs devront se contenter des automates peu fiables", conclut le syndicat socialiste. (Belga)

Nos partenaires