La campagne PrimaDonna fait le buzz

29/10/12 à 10:39 - Mise à jour à 10:39

Source: Trends-Tendances

Le buzz était assuré. Depuis le début de la semaine, tout le monde parle de PrimaDonna, cette marque de sous-vêtements du groupe Vandevelde destinée aux poitrines généreuses.

La campagne PrimaDonna fait le buzz

Une affiche de la dernière campagne, estampillée "Merci PrimaDonna", masquée par des sacs poubelles dans une rue d'Anderlecht a suffi pour relancer le débat sur les affiches de ces plantureux décolletés. Sur les médias sociaux, les foules sont déchaînées : partages de photos (comme celle-ci, glanée online) et commentaires en tous genres. Le retour de la campagne dans les rues bruxelloises fait d'ores et déjà parler d'elle.

Ce n'est pas une première. En mai dernier, une campagne similaire de la marque avait fait parler d'elle : automobilistes et cyclistes s'étaient manifestés en arguant que cela perturbait leur attention. Une plainte avait été déposée devant le Jury d'éthique publicitaire (JEP) et, selon la rumeur, les affiches auraient été retirées plus tôt que prévu des abribus. En relançant une campagne de la sorte, le groupe Vandevelde savait sûrement que cela ferait du bruit. On peut une nouvelle fois le dire : "Merci, PrimaDonna".

Trends.be

Nos partenaires