La caisse électronique va 'tuer' 2.000 commerces horeca, assure le SNI

08/11/13 à 12:52 - Mise à jour à 12:52

Source: Trends-Tendances

Une enquête du Syndicat Neutre des Indépendants (SNI) estime que près de 2.000 établissements horeca fermeront leurs portes avec l'introduction de la caisse électronique.

La caisse électronique va 'tuer' 2.000 commerces horeca, assure le SNI

© Thinkstock - Image d'illustration

Selon une enquête menée auprès de 677 établissements horeca, 82% des sondés estiment que les contreparties obtenues par le secteur en échange de l'introduction de la caisse électronique sont insuffisantes. Six pour cent des cafés et restaurants qui proposent de la petite restauration ont l'intention de fermer lors du passage à la caisse électronique d'ici fin 2015.

"Bien que l'introduction de la caisse électronique ait été un peu reportée, tous les établissements horeca devront disposer d'une caisse électronique avant la fin 2015. Initialement, le but de l'introduction de la caisse électronique était uniquement de lutter contre la fraude fiscale. Dans l'intervalle, le gouvernement a toutefois décidé d'y intégrer une forme d'enregistrement du personnel. En contrepartie, le secteur a obtenu une baisse des coûts salariaux pour cinq travailleurs fixes et pour le travail occasionnel", rappelle le SNI.

Le secteur horeca demande d'adopter des mesures supplémentaires, afin d'assurer sa survie: 61% des cafés et restaurants souhaitent que la TVA sur l'alimentation et les boissons soit réduite à 6%. Trois quarts des établissements horeca souhaitent l'introduction d'une réduction supplémentaire des coûts salariaux pour ce secteur. Par contre, 29 pour cent sollicitent plutôt la réduction des coûts afférents aux heures supplémentaires, souligne encore le SNI.

Enfin, comme mesure de soutien au secteur, le SNI plaide pour une déductibilité fiscale pour chaque citoyen jusqu'à 400 euros pour les dépenses dans les restaurants et les cafés qui servent de la petite restauration.

En savoir plus sur:

Nos partenaires