La Belgique, nouvelle responsable logistique du projet de navigation satellitaire Galileo

21/06/18 à 10:20 - Mise à jour à 10:20
Du Trends-Tendances du 14/06/18

Le projet de navigation satellitaire européen Galileo a désormais une petite touche belge.

Un écrin flambant neuf

Depuis à peine quelques semaines, le GILSC a pris place dans son écrin flambant neuf à Transinne, en province de Luxembourg. Derrière ces quatre lettres imprononçables se cache l'acronyme du Galileo Integrated Logistics Support Center. Ce bâtiment " unique au monde " aura pour mission - rien de moins - que la gestion logistique des 16 stations au sol de Galileo, réparties partout sur la planète. Ces dernières se chargent du bon fonctionnement des satellites du navigateur européen, dont la mise en place prend doucement fin. " Le centre sera en charge de remplacer les éventuels casses ou pannes qui pourraient survenir. Une veille sera donc mise en place 24h/24 ", explique Georges Cottin, le conseiller général d'Idelux, l'organisme à l'origine du projet. Une mission forcément capitale qui nécessitera une bonne dose d'organisation. " Les centres se retrouvent partout, aus...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires