La Belgique est-elle vraiment la championne des embouteillages ?

25/01/16 à 10:13 - Mise à jour à 10:24

Source: Trends-Tendances

Pas de doute, la Belgique est un pays où les embouteillages sont chez eux. Est-il pour autant un champion de cette nuisance ? Pas sûr. Les divers index publiés sur le niveau d'encombrement des routes se contredisent.

La Belgique est-elle vraiment la championne des embouteillages ?

© BELGA

- Championne pour Inrix. Inrix, qui fournit des données de trafic, classe la Belgique en tête des pays les plus encombrés d'Europe. Avec 51 heures d'attente dans les embouteillages par an, devant les Pays-Bas et l'Allemagne (41 et 39 heures).

- Classé 10e chez TomTom Traffic Index.

Les données relevées par TomTom via les utilisateurs de GPS connectés sont moins cruelles que celles d'Inrix. Bruxelles, la zone la plus congestionnée du pays, figure à la 10e place. Moscou est numéro un. Paris figure à la 8e position. L'approche est différente : TomTom calcule un taux de congestion, soit la proportion de temps supplémentaire aux heures de pointes, qui atteint 33 % à Bruxelles. Soit 10 minutes pour un trajet de 30 minutes.

- Pas si grave pour le Driver Satisfaction Index de Waze.

Il classe la satisfaction des conducteurs utilisant Waze dans 32 pays. Surprise, ici la Belgique se classe 5e parmi les pays où les conditions de trafic sont les meilleures ! Mais il est le 7e en termes de risque d'accidents et de problèmes (état des routes), même si le niveau général du réseau est considéré comme bon. Pas de doute : les Wazers sont plutôt des optimistes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires