La Belgique a moins restructuré en 2011

17/02/12 à 08:23 - Mise à jour à 08:23

Source: Trends-Tendances

96 procédures de licenciement collectif ont été entamées l'an dernier en Belgique, soit dix de moins qu'un an plus tôt. Anvers et Bruxelles, la métallurgie et la chimie ont été les plus touchées.

La Belgique a moins restructuré en 2011

© Thinkstock

Le nombre d'annonces de restructuration a diminué en 2011. Au total, 96 procédures de licenciement collectif ont été entamées l'an dernier, soit dix de moins qu'un an plus tôt, écrit vendredi L'Avenir. Ces procédures concernaient 6.655 travailleurs, contre 13.017 en 2010.

Licenciements collectifs : Anvers et Bruxelles en tête

Les provinces d'Anvers et de Bruxelles ont été les deux zones les plus touchées, avec respectivement 1.576 et 1.509 travailleurs concernés en 2011, selon les chiffres du SPF Emploi. Le Hainaut arrive en troisième position, avec 977 travailleurs menacés, notamment à cause des procédures lancées chez Dayco et Sapa à Ghlin.

En 2011, les secteurs de la métallurgie et de la (pétro)chimie ont été particulièrement affectés.

Restructuration ne signifie pas forcément perte d'emploi

Si 6.655 travailleurs ont été concernés par l'annonce d'un plan de restructuration, cela ne signifie pas pour autant qu'ils ont tous perdu leur emploi. Le nombre exact de travailleurs licenciés n'est en réalité pas connu, selon le Forem.

Certains travailleurs ont ainsi pu bénéficier d'une autre solution.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires