L'UCM se réjouit de la mise en place du prêt "coup de pouce"

22/09/16 à 16:41 - Mise à jour à 16:43

Source: Belga

(Belga) L'Union des classes moyennes (UCM) a salué jeudi la mise en place du prêt "coup de pouce", un incitant fiscal pour les prêts privés aux PME, alors que le gouvernement wallon vient d'approuver l'arrêté de mise en en ?uvre de ce dispositif.

"Une vraie bonne nouvelle pour les PME", se réjouit l'UCM qui rappelle que ce dispositif "s'adresse aux particuliers qui prêtent à un ou plusieurs starters (entreprises âgées de cinq ans maximum)". Ces particuliers bénéficient alors d'une réduction d'impôt équivalente à 4% du montant du prêt pendant les quatre premières années et à 2,5% pendant les quatre années suivantes. La durée du prêt est de huit ans maximum avec un plafond de 100.000 euros par emprunteur et de 50.000 euros par prêteur. La mesure, qui est en phase-pilote, sera évaluée fin 2017. L'UCM juge ce nouveau système "nécessaire" alors que l'accès au financement est une source de préoccupation récurrente pour les PME, tout particulièrement celles qui démarrent leur activité. "Des chiffres récents basés sur les statistiques de la Banque nationale montrent que le montant des crédits octroyés aux starters en Wallonie a diminué de 11,3 % entre 2015 et 2016", souligne-t-on encore. Le prêt "coup de pouce" répond à des initiatives similaires en Flandre (winwinlening) et aux Pays-Bas (prêt "tante Agathe"). L'UCM entend bien s'employer dans les prochains mois à faire connaître les modalités de fonctionnement opérationnel du nouveau dispositif auprès des starters wallons. (Belga)

Nos partenaires