L'Ondraf évalue les coûts nucléaires à 15 milliards d'euros

12/03/18 à 16:59 - Mise à jour à 17:01

Source: Belga

(Belga) Les coûts nucléaires en Belgique, soit l'ensemble des coûts de déclassement et de gestion des déchets radioactifs, représentent 15,107 milliards d'euros, ressort-il de l'inventaire 2013-2017 des passifs nucléaires diffusé par l'Ondraf lundi. Lors du précédent inventaire, pour la période 2008-2012, ces coûts étaient évalués à 12,087 milliards d'euros, précise l'Ondraf.

Cette augmentation de quelque 25% en cinq ans s'explique par le prix plus élevé du démantèlement des centrales nucléaires (+1,597 milliard d'euros), par la quantité de combustible usé qui a augmenté en raison des années supplémentaires de fonctionnement des centrales et par l'augmentation du coût de la gestion des déchets proprement dite. Dix-sept sites nucléaires, sur les 608 que compte le pays, représentent à eux seuls 99,6% de cette somme. Parmi ceux-ci figurent notamment les centrales de Doel et Tihange, ainsi que le site de Belgoprocess, la filiale industrielle de l'Ondraf. Cette évaluation intègre une marge de 15% censée couvrir les aléas et une partie des incertitudes "liées à une connaissance imparfaite des données techniques". Les coûts nucléaires doivent donner une idée du prix à payer en cas de démantèlement complet de toutes les installations nucléaires du pays. Selon le rapport, le taux de couverture, c'est-à-dire les provisions pour ce faire, s'élève à 99%. (Belga)

Nos partenaires